Sauvé par la Croix

Lecture : Luc 23 :39-43.

Jésus dit : « Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. –  En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. »

« Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés elle est une puissance de Dieu. » 1 Corinthiens 1 :18

Nous allons fixer notre attention sur l’histoire d’un homme qui était là, à la croix…Un des malfaiteurs, qui fut sauvé !

Nous n’avons pas beaucoup de renseignement sur ces malfaiteurs qui ont été crucifiés avec Jésus.

« On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus. » V. 32

L’évangile de Matthieu nous rapporte : « Les brigands, crucifiés avec lui, l’insultaient de la même manière. » Matthieu 27 :44

Et puis Luc nous dit : « L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant: N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous!  Mais l’autre le reprenait, et disait : Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation?  Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes; mais celui-ci n’a rien fait de mal. »

Il y a donc eu un changement de comportement chez un des deux malfaiteurs !

Au départ, les deux brigands insultaient Jésus. Puis un des deux a modifié sa conduite.

1 –Tout ce qui attendait ce brigand ce jour-là, n’était que souffrance, crucifixion et mort :

a / – MAIS avant que le jour passe, il s’est retrouvé au Paradis avec Jésus.

•    Voilà la puissance de la croix.

•    Pour le monde ça ressemble à de la folie… !

b / –   Voyons ensemble les différentes étapes qui ont amené cet homme  de la condamnation au salut.       

 – Premièrement : C’était un condamné :

a / –   Il n’a pas dû dormir beaucoup cette nuit-là !

Il y a des matins où l’on redoute de voir le jour se lever… !

b / –   Toute la nuit il repassait le moment où le soldat romain allait venir le chercher.

•    Il avait déjà vu des crucifixions, il savait comment ça se passait.

c / –   Il a passé la nuit à se regarder les mains et les pieds, imaginant l’instant où les clous de 15 centimètres le perceraient.

•    Son cœur battait, ses mains étaient moites.

•    Il écoutait tous les bruits de la nuit.

d / –   Et puis le moment est arrivé, il a entendu les pas… la porte s’est ouverte, Il était conduit à la mort…En parcourant ces couloirs sombres, c’était bien un homme mort qui marchait.

e / –   C’était le couloir de la mort !!!

Que doit-on ressentir quand on sait qu’avant le coucher du soleil, on sera mort !

Illustration :

USA Today a fait un sondage auprès d’américains riches. Il leur fut demandé quelle est la chose pour laquelle ils seraient prêts à payer le plus d’argent ?

Les familles les plus riches ont répondu que leur désir N°1, n’était pas la beauté, l’intelligence, le pouvoir ou même l’amour, MAIS une place au ciel…

L’article rapporte que les riches étaient prêts à donner en moyenne, 640 000$ pour être sûr d’avoir une place au ciel.

On a demandé à Billy Graham, de tous les présidents qu’il a eu l’occasion de voir, quel est celui qu’il a vu le plus souvent ? Il a répondu que ce fut Lyndon Johnson, parce qu’il avait peur de la mort.

3 – Ce malfaiteur était donc un homme condamné :

a / –   L’évangile de Matthieu dit, « un brigand ». Un homme qui s’empare des biens avec violence. Ce n’était pas un petit voleur inoffensif…

•    Il était prêt à être violent.

b / –   Mais il n’était pas seulement condamné à la crucifixion, il était aussi condamné spirituellement, à la perdition éternelle, comme tous les hommes ; c’était un pécheur.

•    Romains 3 :10 : « Il n’y a point de juste, Pas même un seul ».

•    Romains 3 :23 : « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ».

•    Romains 6 :23 : « Car le salaire du péché, c’est la mort… »

 

4 – Comme Jésus, cet homme va être crucifié :

a / –   Il va connaître l’agonie longue et douloureuse de la crucifixion.

Les pieds et les mains cloués. Il allait perdre son sang. Il allait souffrir de suffocation.

Il aurait voulu mourir rapidement, comme n’importe qui dans une telle situation, désirant une souffrance abrégée, mais il devra subir des heures de tortures.

b / –   Mais il n’y a pas que les crucifiés, aujourd’hui aussi des personnes souffrent.

Par exemple, de maladie en phase terminale, ou d’accident !

•    Peut-être une santé déficiente, pénible et qui n’en finit pas.

•    Un mariage brisé. Vie conjugale dramatique.

•    Des enfants qui ont pris la mauvaise voie.

 

5 – Pour cet homme, la souffrance a engendré chez lui l’amertume :

a / –   Cette souffrance intolérable et cette agonie, ont fait jaillir l’animosité…

ET IL VA DÉVERSER CETTE AMERTUME SUR JÉSUS.

•    C’est l’évangile de Matthieu qui nous rapporte cela…car il est écrit qu’au départ, les deux brigands injuriaient Jésus.

b / –   Comme la plupart, il avait entendu parler de Jésus… Toutes les œuvres miraculeuses…

•    Ils sont TROIS à être crucifiés… Ils sont compagnon de misère… ALORS POURQUOI INJURIER JÉSUS ?

•    Après tout, Jésus n’était pas responsable de leur situation.

c / –   OUI, mais voilà, il paraît qu’il avait tout pouvoir… qu’il guérissait toutes maladies… il calmait les tempêtes… il marchait sur l’eau… il a ramené à la vie plusieurs personnes qui étaient mortes.

•   ET LÀ IL EST ! ET IL NE FAIT RIEN !

d / –   La souffrance peut faire de vous, soit une personne meilleure, soit pire… !

Et le pire…c’est que parfois ceux qui ont souffert, non seulement ont le cœur qui s’endurcit, mais aussi se rebelle contre Dieu…

 

Illustration :

Une femme dans sa détresse disait : « Dieu, si c’est comme ça que tu traites tes amis, il n’est pas étonnant que tu n’en ait pas beaucoup. »

Job disait : « C’est pourquoi je ne retiendrai point ma bouche, Je parlerai dans l’angoisse de mon cœur, Je me plaindrai dans l’amertume de mon âme. » Job 7 :11

e / –   Mais il ne faut pas ignorer que Jésus aussi expérimentait le rejet, la solitude, la trahison et la souffrance…

•    Esaïe 53 :3« Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. »

 – Mais la personne de Jésus et son comportement sont tels que cet homme va faire marche arrière :

a / –   Qu’est-ce qui a causé un tel changement d’attitude ?

1.    La façon dont Jésus affrontait la mort.

2.    Pendant des heures il a été témoin du comportement de Jésus.

3.    Il a entendu comment Jésus avait prié pour ceux qui lui infligeaient cette cruauté…

4.    Pas d’injures, pas de vengeance, mais de l’amour…

b / –   La mort de Jésus était si différente de la sienne qu’il a réalisé que ce que Jésus prétendait, ÉTAIT VRAI…

•    CET HOMME ÉTAIT PRÊT A CONFESSER QUE JÉSUS ÉTAIT SEIGNEUR !

7 – Alors il se retourne contre l’autre brigand :

a / –   Il prend position ouvertement DEVANT TOUS ! Alors que tout le monde injurie Jésus !

S’adressant à son compagnon il lui dira :

•    Tu es en train de mourir et tu maudis Dieu… ?•   

. Tu vas te retrouver face à lui, tu es en train de confirmer TA PROPRE DAMNATION… !

b / –   Le seul qui peut te sauver c’est Dieu, et tu ne crains pas de te retrouver face à lui ?

Et contrairement à son compagnon, cet homme va reconnaître ses crimes :

•    « Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes. »

•    Il n’a cherché aucune excuse : cet homme est en train de dire, je suis un pécheur !

•    1 Jean 1 :9 déclare : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité ».

c / –   Cet homme n’a plus cherché des excuses dans ses souffrances :

« Après tout je souffre… » NON ! Le temps presse, il va entrer dans l’éternité…

d / –   Dans un dernier sursaut, il va crier à Jésus :

•    «Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. »•   

Malgré tout le sang qu’il est en train de perdre, les souffrances qui le torturent…

Il se repent !

e / –   Remarquons comment cet homme mourant, a discerné que Jésus qui meurt rejeté et condamné, va malgré tout RÉGNER… ! « …quand tu viendras dans ton règne… ! »

8 – Avec la conversion de cet homme nous voyons qu’aucune âme n’est au-delà des limites de la grâce de Dieu :

a / –   Jésus n’a pas abrégé les souffrances de cet homme qui paye sa dette envers la société, mais il lui a offert beaucoup plus : un salut pour l’éternité !

•    Cet homme n’a rien pu faire pour mériter le salut…Il était cloué, comment aurait-il pu ?

•    « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. » Éphésiens 2 :8

b / –   Le salut est un choix individuel…

L’autre brigand expérimentait la même situation.L’un n’était pas plus favorisé que l’autre!

Mais l’un a choisi de se repentir et l’autre non !

c / –   Amis, n’attendaient pas une situation plus favorable, faites le bon choix maintenant, prenez la bonne décision.

Vous aussi, Jésus vous accueillera !

A ce brigand qui vivait ses derniers instants, Jésus a dit :

•    « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s